mercredi 14 février 2018

Love me tinder

Est-ce la Saint Valentin ou le fait d’avoir trop écouté Benjamin Biolay? J’ai lu que le nombre d’inscriptions sur les sites de rencontre était monté en flèche ces derniers jours.

Comment trouver l’âme soeur, le grand amour, la flèche qui transperce le coeur? La clé se situe dans l’étude approfondie des profils.

Regardons ensemble.

Tiens, en voilà un qui a une fascination pour les emojis. En description de soi, quinze lignes d’icônes. Il est vrai que c’est très visuel, toutes ces petites formes, mais quand je crois décrypter que tu es un koala qui aime boire de la bière en dansant dans la neige sur du Beyoncé, je me dis que l’interprétation est plutôt hasardeuse ou alors que tu souffres d’un grave problème psychiatrique et que je devrais peut-être passer un coup de fil au zoo.

Au suivant.

Pourquoi pas lui. Voyons voir. Tu écris en anglais que tu es français et que tu as toujours vécu à Paris. Bien, bien. Est-ce que c’est pour rencontrer plus de touristes, l’anglais? Pour ton information, Natalie Portman et Scarlett Johansson sont reparties de Paris. Il y a un moment.

Au suivant.

Ah tiens, lui n’a pas l’air mal. Description. « Fais moi rire ». Ok… Est-ce que tu as cru que c’étaient les rappels du spectacle de stand up de jeudi soir en mode gratuit?

Au suivant. 

Environ 50 profils plus tard, je m’arrête. Lui. Lui, c’est sûr, c’est le père de mes futurs enfants. Description intéressante. Sobre, efficace et drôle. Je m’apprête à liker son profil quand je m’attarde sur la dernière phrase. « Je ne cherche rien de particulier ici ». Ah bah, autant que tu ailles jouer au Cluedo! Tu seras plus heureux avec le Colonel Moutarde, dis donc!!!

Je crois que je vais me rabattre sur celui qui fait carrément monter la température. J’en ai la chair de poule avec ce tigre en  photo de profil…

Le tigre de la jungle tinder

2 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. I accidently deleted your comment 😞 but Thank you Bryan!

      Supprimer